..::e-Weborg Blog::..

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 13 août 2018

Le goudron - Brigitte Fontaine

Allons nous promener
Quel bonheur d'être né
Le chemin est si beau
Du berceau au tombeau
J'ai perdu mes lunettes
Ça va être la fête
Les soldats sont partis
Couverts de confettis
Le temps est un bateau
La terre est un gâteau
Le monde est un jardin
Tenons nous par la main
Le chemin est si beau
Du berceau au tombeau
Nous nous promènerons
Dans l'odeur du goudron

Dans les papiers qui traînent
Blancs comme des migraines
Blancs comme des mal blancs
Près des chantiers dormants
Gavons nous de beignets
De frites et de poulets
Le chemin est si beau
Du berceau au tombeau
Nous irons voir flamber
La ville tuméfiée
La vie est une foire
J'ai mis ma robe en moire
Mon frère est un raté
Car il est décédé
Allons nous dévorer
Dans les hôtels meublés
Nous aurons des mégots
Au fond du lavabo
A l'aube les blessés
Cesseront de tousser
Nous aurons un bébé
Nous l'entendrons pleurer
Comme de l'eau qui bout

Les enfants sont tous fous

Allons nous promener
Quel bonheur d'être né
Le chemin est si beau
Du berceau au tombeau
J'ai perdu mes lunettes
Ça va être la fête
Les soldats sont partis
Couverts de confettis
Le temps est un bateau
La terre est un gâteau

mardi 12 juin 2018

Ce qui n'a pas de prix

#Annie Le Brun

lire la suite

samedi 7 avril 2018

Merci Jacques Higelin

mardi 29 août 2017

Bikes vs cars

Et Paname ?

Le film chez Greenpeace !

Débaptisons-les !

La traite


Néocon ? ça reste tendance (danse avec les loups) !

vendredi 28 juillet 2017

England Lost #Mick Jagger

mercredi 11 janvier 2017

Non violence

(#denrée rare)

lire la suite

mardi 7 juin 2016

Notre mouvement

Paul Eluard


Nous vivons dans l'oubli de nos métamorphoses
Le jour est paresseux mais la nuit est active
Un bol d'air à midi la nuit le filtre et l'use
La nuit ne laisse pas de poussière sur nous

Mais cet écho qui roule tout le long du jour
Cet écho hors du temps d'angoisse ou de caresses
Cet enchaînement brut des mondes insipides
Et des mondes sensibles son soleil est double

Sommes-nous près ou loin de notre conscience
Où sont nos bornes nos racines notre but

Le long plaisir pourtant de nos métamorphoses
Squelettes s'animant dans les murs pourrissants
Les rendez-vous donnés aux formes insensées
À la chair ingénieuse aux aveugles voyants

Les rendez-vous donnés par la face au profil
Par la souffrance à la santé par la lumière
À la forêt par la montagne à la vallée
Par la mine à la fleur par la perle au soleil

Nous sommes corps à corps nous sommes terre à terre
Nous naissons de partout nous sommes sans limites

in Le dur désir de durer, 1946, Œuvres complètes t.II © Gallimard, La Pléiade, p.83

lundi 21 mars 2016

Printemps de la poésie

(#Jacques Bonnafé)

lire la suite

jeudi 18 juin 2015

Qu'est-ce qui crit ?

#(DATA GUEULE)

Et encore plein d'autres épisodes.

mercredi 20 mai 2015

Ten years after (et encore) Christiane, Angela et les autres

#depuis le temps

lire la suite

dimanche 12 avril 2015

EmmA

Une production Fcul rationalisée

jeudi 2 avril 2015

Vive la Radio !

#Jamais_rien_entendu



C'est quoi le son ? Un ingénieur du son ? Un chef opérateur du son ? Un producteur ? Un réalisateur ? Un présentateur ? Une expression, des mots ? L'amour des amateurs ? L'éducation populaire ? La puissance de l'argent ? Se méfier des gros chèques ! Une mission de service public ? Quésaco ? Salut public et je pèse mes mots. Bref, debout contre les vents et marées du grand Kapital austéritaire.

Radio Libre.

Radio de sévices publics (avec pubs).

Soutien

Sous la grève la radio

"Mais, professeur, la physique quantique, est-ce qu'on peut comprendre ?"

Le son de la colère

Le meilleur des ondes

De l'air à France Inter(net) by Fakir !

A lire par ailleurs, Fluxetfixe

mercredi 7 janvier 2015

Charliberté !

#jesuischarlie

Charliberte

dimanche 23 novembre 2014

Et le web a vingt ans ou plus

# (hashtag, and so on)

lire la suite